Publications scientifiques

 |    |  Imprimer cet article

Pour aller plus loin,
vous pouvez lire les textes de nos publications scientifiques qui se trouvent sur le site du laboratoire par noms d’auteurs.
La science actuelle se fait en anglais car elle est discutée au niveau mondial. Donc la plupart des articles sont en anglais mais grâce à DeepL, toutes les langues sont maintenant à votre portée.

  • Un fait n’est reconnu comme scientifiquement valide que s’il est reconnu par les pairs sur la base d’études étayées par un modèle théorique et statistiquement valides.
  • Un fait scientifique n’est pas une opinion soumise au vote.
  • La publication scientifique dans une revue internationale à comité de lecture assure que l’étude a été revue par des relecteurs indépendants (généralement 3 ou 4, plus l’éditeur de la revue) qui ont jugé de l’intérêt de la question posée, de la validité de la méthodologie proposée pour y répondre, de la robustesse des résultats et de la pertinence des conclusions étant donné les résultats présentés.
  • Le choix de la revue dépend de la nouveauté, de l’importance théorique et de la généralité de l’étude (par exemple pour Science et Nature, seuls les travaux les plus novateurs en sciences fondamentales sont publiés alors que Lancet et New England ne publient que des études médicales), des méthodes employées (les travaux en imagerie seront publiés dans Neuroimage et ceux en comportement dans Psychological Science par exemple), du sujet de l’étude (il existe des revues dédiées à certaines pathologies ou à certains domaines scientifiques), du public que les auteurs veulent atteindre (éducateurs, médecins, psychologues, linguistes ne lisent pas les mêmes revues, ce qui est une difficulté pour les sciences cognitives qui se trouvent à la croisée de ces disciplines) et du prestige de la revue (si les scientifiques veulent financer leurs recherches, ils doivent publier dans les revues prestigieuses, gage de solidité pour les financeurs privés et publics, ce qui crée une course à la publication peu appropriée dans certains domaines).
  • Ne croyez pas toujours les résumés d’études présentés dans le grand public, surtout s’ils promettent une guérison immédiate (de la dyslexie par exemple). Vérifiez l’étude a été publiée (dans un journal international connu et à comité de lecture), et si possible essayez de lire vous-même l’article scientifique et pas seulement son résumé.
  • Le grand scientifique incompris n’existe pas. Les publications scientifiques sont jugées au niveau mondial. Une nouvelle idée, si elle est juste, sera toujours publiée. Elle sera discutée, et peut-être contestée dans un premier temps mais si elle explique mieux les faits observés, si elle génère de nouvelles études qui la confirment, elle sera adoptée par la communauté scientifique.

Participez avec votre enfant à nos études

Pour progresser, nous avons besoin de votre collaboration et beaucoup de parents accompagnés de leur enfant ont déjà participé à nos travaux depuis de nombreuses années. Si vous voulez participer à nos études, venez à Neurospin.
Le lien ci-dessous redirige vers le site du CEA

Participer
Share This